Bordeaux Aquitaine Marine

Tarif général des pilotages des rivières de Gironde et Garonne en 1851

extrait du Dictionnaire universel du commerce, de la banque et des manufactures – Paris, Dalahays, 1851.

Navires français. Pour les navires de 10 pieds et au dessous, chaque pilotage sera payé 27 fr. 50 c.   

    De 10 pieds 1/2, à 2 fr. 75 c :        28, 87 fr    

    De 11 pieds, à 2 fr. 75 c :              30, 25 fr    

    De 11 pieds 1/2, à 2 fr. 75c:         31, 62 fr    

    De 12 pieds, à 2 fr. 75 c :              33, 00 fr    

    De 12 pieds 1/2, à 3 fr. 50 c :        43, 75 fr

Tout bâtiment français qui calera au dessus de 12 pieds paiera 3 fr. 50 c. par chaque pied de tirant d'eau.

Navires étrangers. Pour les navires étrangers de 10 pieds et au dessous, chaque pilotage sera payé 40 fr. 00 c.   

    De 10 pieds 1/2, à 4 fr :                 42, 00 fr    

    De 11 pieds, 4 4 fr :                       44, 00 fr    

    De 11 pieds 1/2, à 4 fr :                 46, 00 fr    

    De 12 pieds, à 4 fr :                       48, 00 fr    

    De 12 pieds et demi, à 5 fr :          62, 50 fr

Tout bâtiment étranger qui calera au dessus de 12 pieds paiera 5 fr. par chaque pied de tirant d'eau ou marque, de quelque pays qu'il soit.

Lorsque les pilotes auront besoin d'une gabare de toue[1], elle sera payée en raison du nombre d’hommes qui l'armeront, et la gabare comptera

 pour un homme ; les journées seront de 24 heures, et se paieront à raison du cours des journées simples, attendu que les hommes des gabares

sont nourris aux frais du navire. Il en sera de même des gens employés au dérivage des navires; ils ne pourront, les uns ni les autres,

 abandonner le bâtiment que lorsqu’ils seront congédiés par l’officier commandant à bord, sous peine de perdre les journées qui seront gagnées,

et de toute autre le  peine de droit et afflictive, s'il y a lieu, conformément à l'ordonnance.

Mouvement de la rade.   

bâtiment que lorsqu'ils seront congédiés par l'officier commandant a bord, sous peine de perdre les journées qui seront gagnées, et de toute autre

    De Bacalan à un autre mouillage aux Chartrons ...10 fr.    

    De Bacalan à un autre mouill. au dessus ... 15    

    Des Chartrons en Queyries, pour y être à quatre amarres ... 10    

    De tout point de la rade à Lormont. ... 15    

    De Lormont à tout point de la rade. ... 15    

    De devant la ville à la Bastide ... 10    

    De la Bastide au devant de la ville. ... 10

Nota : Le nombre des pilotes-lamaneurs de Bordeaux et à la mer est de 20 par chacune des 5 stations de Bordeaux, Blaye, Pauillac, Saint-Georges et

Royan. Leur bureau est établi rue du Couvent, aux Chartrons.

[1] De remorquage.

Bordeaux Aquitaine Marine - (c) tous droits réservés 2012-2018 - Alain Clouet - contact : dossiersmarine@free.fr