Bordeaux Aquitaine Marine

Les chantiers navals sur la Garonne

1. Libournais

Atelier Sirat – Fronsac (1800 – 1920)

extrait du site http://www.patrimoine-de-france.org 

« Etabli peu après 1800, face à la ville de Libourne, sur les bords de l'Isle, cet atelier de construction fluviale subit, comme tous les autres, le contrecoup du déclin du port de Libourne. Toutes les industries liées aux constructions de navires mais aussi les ateliers de voiliers ou d'avirons, encore très actives dans les années 1860-1865, seront ruinées au début du 20e siècle. Le chantier, dirigé par M. Sirat en 1909, est le seul dont l'activité résiste jusqu'en 1939. Actuellement, tous les ateliers de fabrication, à l'origine des hangars en bois, ont été démolis. Vers 1920, il y avait une dizaine de personnes occupant des postes fixes et de nombreux employés saisonniers.» constructions connues nom année type tonnage propriétaire Jacques Marie 1913 gabare René Suzanne vers 1920 gabare Ville de Libourne vers 1920 gabare Henri Adrien 1923 gabare

Girard - Libourne (1855-58)

Installé près de Libourne. constructions connues nom année type tonnage propriétaire JEMMY 1855-59+ 3 mâts barque 253 tjb Godard frères CINQ SŒURS 1854-59+ brick 115 tjb J. Quimaud MARIE ALICE 1857-59+ goélette 78 tjb Noury, cpt armateur ISMAEL ET SUZANNE 1858-68+ 3 mâts barque 220 tjb E. Leroy PAUL 1858-59+ brick 176 tjb J. Quimaud REGINA COELI 1857-59+ lougre 70 tjb Guillard, cpt armateur

Autres navires construits à Libourne

Navires dont on ignore le nom du chantier. constructions connues nom année type tonnage propriétaire AMELIE 1847-68+ brick 78 tjb Vitrac, Bordeaux AMELINA 1847-59+ lougre 79 tjb Letruedic, cpt armateur, Libourne AMI DU COMMERCE 1841-59+ brick 118 tjb Nègre, Sète AURELIE 1853-59+ brick-goélette 77/113 tjb Bédex, cpt armateur, Belle-Ile AUSTRALIE 1844 3 mâts barque 210 tjb Vve Moussu, Rouen BON PÈRE 1846-68+ brick-goélette 77 tjb Théodore Frois CHARLES ESTHER 1853-59+ goélette 97 tjb Pesant & fils CECILE 1857-59+ brick 77 tjb F. Fabre & fils CITY AUCH 1855-59+ brick 160 tjb Ve J. Aleu aîné jeune CLAUDE ET NOEMIE 1857-59+ brick-goélette 115 tjb S. Cueil DEBATEE 1853-59 brick 156 tjb Maletrat frères DERATEE 1853-68+ brick 156 tjb Maletra & fils DIVINE 1851-59+ goélette 77 tjb J.F. Tessier ELISABETH LOUIS 1857-59 goélette 117 tjb Sauvetre, cpt armateur EMILE 1853-59+ brick-goélette 78 tjb Chapron, cpt armateur FERNAND 1858-59+ brick 131 tjb J.B. Peau & Cie FLEUR DES BOIS 1857-59+ brick 176 tjb D. Cousteau FRANCOEUR 1845-68+ brick goélette 79 tjb Joachim Josse GABRIEL 1848-59+ brick 116 tjb Assailly GERMAINE 1850-68+ brick goélette 83 tjb David Cousteau ILE D'ARAIS 1844-59+ lougre 77 tjb Josse JEUNE ADOLPHE 1845-68+ goélette 77 tjb Bernard JEUNE AMELIA 1847-59+ gabare 47 tjb Coffre JEUNE AUGUSTE 1840-59+ brick polacre 64 tjb J. Thomas JEUNE CATHERINE 1840-59+ brick polacre 73 tjb Lamer, cpt armateur JEUNE ELISA 1847-59+ goélette 78 tjb Locqueville JEUNE EUGENIE 1856-68+ goélette 78 tjb Legouac JEUNE FRANCE 1853-68+ 3 mâts 304 tjb A. Cahuzac - Jasseau JEUNE GABRIELLE 1846-59+ lougre 76 tjb P. Fechant, cpt armateur JEUNE HENRIETTE 1847-68+ lougre 41 tjb Chapeau JEUNE JULES 1855-68+ lougre 59 tjb Fabre fils - J. Borgès aîné JEUNE MARIE THERESE 1841-59+ brick 76 tjb B. Leperche JEUNE MARTHE 1849-59+ goélette 78 tjb Leloup, cpt armateur JEUNE PAULINE 1856-59+ goélette 70 tjb B. Sinet JUTHIA 1864-68+ 3 mâts barque 201 tjb Chow Sua Pouq LEOPOLD AUGUSTE 1854-59+ brick 78 tjb Jacquillat, cpt armateur LOUIS ALBERT 1853-59+ brick 78 tjb Van Grutten LOUISE 1837-68+ lougre 77 tjb J. Bergès LUDOVIC 1857-59+ brick 111 tjb Caillé fils de l'aîné MARGUERITE ANAIS 1853-68+ brick 79 tjb Carrié et Lerouzic MARIE AMELIE 1851-59+ brick-goélette 76 tjb Hamon, cpt armateur MARIE EUGENIE ELISABETH 1853-68+ brick 137 tjb Ve Le Pomellec & fils MARIE FRANCOISE 1852-59+ goélette 79 tjb Danic, cpt armateur MARIE JEANNE 1852-59+ goélette 109 tjb Gaultier frères MARIE MADELEINE 1858-59+ brick 115 tjb S. Bonneau & fils aîné MARIE ROSALIE 1848-59+ lougre 77 tjb Grouel, cpt armateur MARIE 1850-59+ lougre 59 tjb P. Duportal MARIE 1855-68+ goélette 78 tjb Bergès aîné - Rival MATHILDE 1855-59+ brick 179 tjb F. Luco MELANIE 1852-59+ goélette 84 tjb Richer NOUVELLE ZELIE 1851-59+ goélette 42 tjb Porcheron, cpt armateur PAQUEBOT VICTORINE 1851-68+ goélette 78 tjb Leveux PASCAL 1854-59+ brick 149 tjb Techeney, cpt armateur PAUL EDMOND 1843-59+ goélette 71 tjb Bouchon, cpt armateur PAUL 1850-59+ goélette 77 tjb Mathorez REINE DES FLOTS 1852-59+ goélette 78 tjb Baudet, cpt armateur RENE MARIE 1858-59+ brick 117 tjb P. Princeteau & Leperche ROSALIE 1854-59+ goélette 76 tjb Botton & Cie ROSALIE 1856-59+ brick 124 tjb L.V. Dierx SAINT AUGUSTIN 1851-59 lougre 25 tjb Perrodeau SAINT GUILLAUME 1856-59+ lougre 68 tjb Portier aîné SAINT JOSEPH 1865-68+ dogre 37 tjb Coralèes SAINT LEON 1852-59+ goélette 60 tjb Beven, cpt armateur SAINT MICHEL 1843-59+ chasse-marée 60 tjb Kerros SOCIETE 1856-59+ goélette 77 tjb Delecluze THERESE ROSE 1858-68+ brick 128 tjb Collet & Cie TROIS COUSINES 1856-68+ brick 171 tjb P.A. Henry VAILLANT 1848+68+ brick 78 tjb Blancho et autres VAILLANT 1849-59+ brick 92 tjb J. Morice & Cie VICTOIRE 1848-68+ bisquine 40 tjb Ve Thomazic VICTORINE 1851-59+ goélette 78 tjb Deloys VOLZY 1853-68+ brick 106 tjb Balette - C. Bronde

2. Autour de Langoiran

Hurmic – Portets (1880-1988)

extrait du site http://www.patrimoine-de-france.org            

« Le premier atelier de construction fluviale, avec scierie et menuiserie, est installé en 1880, en bordure de Garonne. On y construit des péniches et des bateaux, en bois de chêne. Un hangar couvre les rails d'accès à la cale. Les années 1950-1960, voient le déclin progressif des charpentiers au profit des constructeurs de coques métalliques. Pour répondre à ce nouveau marché, M. Hurmic adapte sa production : en 1970, un nouvel atelier est édifié pour travailler la tôle achetée aux aciéries de Longwy. En 1984, après le lancement du bateau " l'Aliénor ", le chantier est fermé. En 1989, pour éviter tout licenciement, les ouvriers sont placés sur des chantiers qui travaillent en sous-traitance. Sur place, utilisant l'ancien matériel à travailler la tôle, une petite activité est conservée. Elle concerne le découpage, pour mise à la ferraille, des vieux bateaux. Scierie à vapeur jusqu'en 1970. Machines à bois toutes vendues. Vers 1950 : 20 ouvriers. 1988 : 8 salariés.» constructions connues nom année type tonnage propriétaire VILLE DE BORDEAUX 1919 courau Ville de Bordeaux BORDEAUX 1967 chaland automoteur Sarratino, Cadillac, puis Société d'Exploitation de la Garonne à la Réole ALIENOR 1984 bateau mouche

Chantiers Tramasset – Le Tourne (1837 – 1983)

extrait du site http://www.patrimoine-de-france.org

« Créés en 1837, les chantiers Pierre Tramasset sont spécialisés dans la construction et la réparation maritimes. A cette époque, des centaines de gabares sillonnent la Garonne entre Langon et Bordeaux pour assurer le transport des marchandises. L'une d'entre elles, le " Deux Frères ", construit en 1892 pour transporter du vin ou des futailles, a été reconstituée, un siècle plus tard, et classée par le service des Monuments historiques. Les chantiers Tramasset construisent des goélettes, des yachts, des canots de pêche et des yoles. Ils assurent également l'entretien des péniches du canal du Midi et de la flotte du port de Bordeaux. Le " Petit chantier " comprend d'une part l'atelier de fabrication, destiné à la construction de barques en bois, avec un escalier menant au bureau dont le plancher sert à tracer des plans à l'échelle, et d'autre part le hangar qui couvre les rails d'accès à la cale. Le " Grand chantier ", édifié en 1892, permet d'accueillir de grand bateaux pour les réparations. Une étuve permet le cintrage du bois par imprégnation de vapeur d'eau. Vers 1900 une scierie est adjointe à l'ensemble pour débiter les troncs d'arbres. L'usine est ensuite électrifiée. Dans les années 1960, l'acier remplace progressivement le bois et le déclin des charpentiers profite aux constructeurs de coques métalliques. Les chantiers Tramasset ont cessé toute activité en 1983. Encore en place, mais en mauvais état : 1 machine à vapeur et 1 scie à ruban - Entre 1870 et 1914 : 40 ouvriers. 1963 : 7 charpentiers de marine.» constructions connues nom année type tonnage propriétaire Charles Raymond 1915 sloop-courau - Deux Frères 1892 gabare - Henriette 1915 sloop-courau - Hubert Delille 1864 chalutier à vapeur - Coycaut, Arcachon Mauricien 1859 3 mâts-barque 396 t Roger Martha 1915 sloop-courau - Cora 1853-68+ 3 mâts barque 236 tjb Pompée 1854-68+ sloop 34 tjb

Autres navires construits à Langoiran

Navires dont on ignore le nom du chantier.

constructions connues nom année type tonnage propriétaire PALLAS 1758 300 tx ANNE ELISABETH 1758 200 tx Dravement TAHAISE 1854-59+ goélette 99 tjb Viaud, cpt armateur JEUNE ROSE 1857-59+ goélette 61 tjb Renoux, cpt armateur PONTHIEU 1849-59+ brick 173 tjb P.A. Monchaux JEUNE ALBERT 1845-59+ brick 159 yjb Marc Merle & neveu GIRONDINE 1838-59+ goélette 68 tjb A. Léon aîné & frères INDUSTRIE 1847-59+ goélette 79 tjb J, Largement ARCACHON 1913- gabare 84,75 tjb Lozzel Duffryn, Bordeux BORDEAUX 1911- gabare 67,34 tjb Lozzel Duffryn, Bordeaux, puis Lauroua, Eysines BORDEAUX 1923-39 drague Omnium des travaux Maritimes, Bordeaux

3. Autres chantiers

 à Langon

Navires dont on ignore le nom du chantier. constructions connues nom année type tonnage propriétaire ECLAIR 1893-1948 vapeur à passagers et remorqueur 25 tx
Bordeaux Aquitaine Marine - (c) tous droits réservés 2012-2018 - Alain Clouet - contact : dossiersmarine@free.fr