Bordeaux Aquitaine Marine

Chronique du Moyen-Age

1293 - 

Edouard, roi d'Angleterre, devenu vassal de la France pour les terres qu'il y possédait, trouva ce titre trop humiliant pour ne pas chercher à s'en affranchir. Ce fut, selon quelques historiens, l'origine de ces longues guerres qui, dans la suite, agitèrent les deux royaumes. D'autres les attribuent à une autre cause que nous répéterons après eux. Un matelot normand et un marin anglais s'étant pris de querelle à Bayonne, se battirent et intéressèrent les marins des deux nations; il s'ensuivit un combat général. Les Normands qui avaient été maltraités portèrent plainte à Philippe le Bel qui leur permit de se faire justice. Ils firent alors un armement, et ayant rencontré un navire anglais, ils le prirent et pendirent un de ses matelots. Ce fut un signal pour les deux nations ; leurs navires se cherchèrent et se battirent toutes les fois qu'ils se rencontrèrent. Cette petite guerre prit chaque jour de l'importance. Deux cents petits navires normands qui allaient en Guyenne prirent tous les Anglais qu'ils rencontrèrent sur leur route. A leur retour, ils furent eux-mêmes attaqués par une flotte anglaise de soixante voiles. Embarrassés de leur chargement, les navires normands n'opposèrent qu'une faible résistance: ils furent tous pris ou coulés. Fiers de ce succès, les Anglais allèrent insulter la Rochelle. Les hostilités devinrent alors plus sérieuses, et après quelques négociations infructueuses, les deux rois se disposèrent à une guerre ouverte.  (Troude, Batailles navales de la France, t1 - p 49)

1295 -

Édouard mit en mer une flotte puissante qui incendia les villes et les villages de l'île de Ré. Les navires anglais remontèrent ensuite la Gironde et commirent de nouvelles exactions dans cette rivière.  (Troude, Batailles navales de la France, t1 - p 49)  
Bordeaux Aquitaine Marine - (c) tous droits réservés 2012-2018 - Alain Clouet - contact : dossiersmarine@free.fr