Bordeaux Aquitaine Marine

 Faits de corsaires au 17e siècle

 texte de Rectoran "Corsaires basques et bayonnais du 15eme au 18eme siècle" illustré par Pablo Tillac, publié en 1946 aux éditions

E. Plumon.

6 août 1693

 Plus tard, en 1693, avec son compatriote Louis de Harismendy, Coursic commandant l'Aigle et Harismendy le Favori vont donner la

camisade aux baleiniers hollandais du Spitzberg.

Nous ne résistons pas au plaisir de reproduire ce récit d'une bataille navale en ces froides contrées.

"Coursic et Harismendy se glissent à travers les fissures d'une banquise jusqu'à la Baie aux Ours. Ils longent une langue de terre où

flotte le pavillon hollandais sur une barricade garnie de canons. Une grêle de boulets ne les arrête pas. Au fond de la baie, nos deux

basques aperçoivent 45 baleiniers rangés en forme de croissant avec une quarantaine de marins par navire. Il y a là plus de quinze

cents hommes en bataille avec amiral, vice amiral et contre amiral qui alignent 300 canons contre l'artillerie légère de nos frégates.

A la sommation de mettre pavillon bas que fait en hollandais l'enseigne basque Etchebéhère le 6 août 1693 répondent des bordées

d'artillerie. Commencé à huit heures, le combat ne se ralentit qu'à une heure de l'après midi. Après s'être battus comme des

diables, les hollandais écrasés par le feu de l'Aigle de Coursic et du Favori d'Harismendy s'enfuient hors de la baie à la remorque de

leurs chaloupes. Vingt huit bâtiments restaient entre nos mains; les plus atteints furent brûlés, les autres acheminés sur Saint Jean

de Luz."

Bordeaux Aquitaine Marine - (c) tous droits réservés 2012-2018 - Alain Clouet - contact : dossiersmarine@free.fr